Accueil : André Weill > Livre : Le marchant de bonheur > Diaporama 9      | Autres ouvrages de l'auteur

Le marchant de bonheur - diaporama

Turquie. Tarse.


L'histoire de la ville, c'est celle de Paul, un juif de la diaspora. Archétype du pouvoir masculin, paul, l'homme du combat dans son entièreté. Son lumineux désarçonnement équestre sur la route de Damas montre que le Christ lui-même a dû recourir à des procédés peu ordinaires pour se faire entendre de cette tête de mule. Au-delà des meurtres, trahisons et conversions, il ne reste de Paul aujourd'hui qu'un endroit calme et paisible. Comme il m'a été doux de penser que tout voyage dans l'extrême, toute illumination éruptive, se termine toujours dans le pourpre de la bougainvillée.

Turquie. Antioche.

Côtoyer l'immuable, frôler l'authentique. Caresser la pierre de Pierre. S'abandonner aux rumeurs de la terre. Jouer du sombre. Pétrir l'humide. Aimer le babillage des visiteurs et sortir au soleil couchant. S'étourdir aux pigeons d'Antioche. Le présent du chemin, c'est la dissipation de l'impatience. J'ai aimé cette journée tendresse, en retrait de la coulure du temps. L'absence du temps, c'est la présence du Soi. Nous approchons, Fernand se réveille lentement. Chaque jour un peu plus, son âme se met à vibrer. La Syrie c'est pour bientôt. On sera à Alep dans trois jours. Et puis Damas. Il ne voit pas ce qui pourrait l'empêcher de traverser le Jourdain. Alléluia !





Diapo précédente | Itinéraire parcouru et principal | Diapo suivante