Accueil : André Weill > Livre : Le marchant de bonheur > Diaporama 2      | Autres ouvrages de l'auteur

Le marchant de bonheur - diaporama

A pied de Auschwitz à Jérusalem.


Depuis soixante ans, des océans de pleurs ont été déversés sur Auschwitz. Depuis soixante ans, le monde sait et fait comme s'il ne savait pas. La planète se militarise comme jamais. Les hommes continuent à ériger les murs de leurs propres tombeaux. Ils continuent leur survie de haine et de malheur au milieu des assassinats et des génocides. Comme si Auschwitz n'avait pas existé. Alors, je pars ! Je marche vers Jérusalem pour dire les six millions de meurtres avec mes propres cellules. Je marche vers Jérusalem pour donner une terre d'inhumation à Fernand. Je marche pour dire Jérusalem à nos enfants. Et je vais le dire avec mes pieds.

Le caillou est là, coincé dans une fissure du mur des fusillés. Il me regarde avec insistance. "Je voudrais quitter Auschwitz et sa folie meurtrière. Je voudrais quitter ce mur, retrouver ma terre, rentrer chez moi, à la maison. Notre destin, à nous les juifs, c'est de rejoindre notre terre. S'il te plaît, tu me porteras, et moi, je te guiderai. Je serais ton talisman, je serai ton bouclier de David."

Le petit caillou rejoint le sac à dos. Toute retournée, la besace reste sans voix. C'est la première fois de sa vie qu'elle entend un caillou parler. Quand le mystère est trop impressionnant, il ne faut pas désobéir. On ne peut empêcher un petit caillou d'entreprendre sa propre quête abrahamique.





Diapo précédente | Itinéraire parcouru et principal | Diapo suivante