Accueil : André Weill > Livre : Nous sommes faits pour marcher > Diaporama 3      | Autres ouvrages de l'auteur

Nous sommes faits pour marcher - diaporama

Du Val d'Aoste au Pô... 16 juin... Aoste...

Le chemin de Rome symbolise notre vie dans le monde matériel. Pour aller à Rome, il n’y a pas de balise étoilée.

Toutes les trois heures il faut prendre une décision d'itinéraire déterminante. C’est l’état de survie permanente. Rome c'est marche ou crève. Il faut avancer et faire avec. Personne pour encourager, personne pour applaudir, personne pour accueillir ! Le monde ici bas a d'autres préoccupations.

Le journal local annonce sur trois colonnes à la une « c’e l’allarme ozono ». Le mental dérape.

Les écrits du carnet de note témoignent de l’ampleur des dégâts : « La Via Francigena est une erreur. La vie est une erreur » ! Pauvres fous ! Pauvres de nous ! Quelle honte ! Que sommes-nous devenus ? Avons nous oublié qui nous sommes ? Avons nous oublié de qui nous sommes les enfants ? Quoi, en mille petites années, la ville que chantait Sigeric, la Pamphica médiévale est devenue cette poubelle acide ? Pavia, ne vit-elle donc plus ?

La ville chérie des Celtes et des Lombards n’est-elle plus que cet espace irrespirable et malsain. Et l’envie de tout plaquer, d’abandonner ce pèlerinage hydrocarburé. Le rêve de rentrer de suite à la maison revient force sept.





Diapo précédente | Itinéraire parcouru et principal | Diapo suivante