Accueil : André Weill > Livre : T'es toi quand tu marches > Diaporama 7      | Autres ouvrages de l'auteur

Aquarelles à Compostelle - Petit diaporama

Deux étapes de repos ... Moissac et Ostabat...

C'est un peu comme un jour de Sabbat. On ne fait rien, On pose le sac, on arrête les machines, on ferme les yeux. On va au concert. On consulte les livres. On y lit le témoignage des anciens qui nous ont précédés sur le chemin. On met les sandales et les vêtements propres, on met de la pommade sur les bobos, on prend des forces pour le lendemain. On se promène dans le cloître sans but.

La besace se régale...

La machine tourne comme une horloge. Marcher comme ça, quand on est en forme, est réellement jouissif. Ça s'appelle l'état de grâce. Ou bien la confiance, en soi. Ou bien la confiance au Soi. Ou bien la foi.

Ça y est, les Pyrénées sont là, juste derrière la stèle de la rencontre de chemins. Tours Vezelay et Le Puy se rejoignent ici. Mon cœur, mon cœur ne t'emballe pas. Ça y est, les Pyrénées sont là, juste derrière la pluie du pays basque.

Allô grand Jacques, Mon cœur, mon cœur ne t'emballe pas, fais comme si tu ne savais pas. L'Espagne est arrivée. Mon cœur arrête de répéter qu'elle est plus belle qu'avant l'été. Mon cœur arrête de bringuebaler, tu n'es pas encore arrivé !





Diapo précédente | Itinéraire parcouru et principal | Diapo suivante